Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

coronaquoi

Heureuses victimes du confinement

Publié le par mapie

En pliant caleçons,chaussettes et autres serviettes de toilette ce matin, tandis qu’un rayon de soleil printanier baignait mon sol carrelé  re décoré  de traces de semelles taille 47 et de miettes de cookies fondus, je me disais que... finalement la terre pouvait bien tousser, le quotidien demeurait le même pour qui abritait des ados à la maison.


C’est simple et efficace un ado.

Il  vous rappelle quand le frigo est vide...

Il entretient la pile de linge « à laver » (Son choc de simplification résidant dans le fait de cumuler dans le même panier aussi bien le linge sale que celui à ranger...  ce qui n’exclue pas de retrouver dans le linge à repasser une chaussette sale, histoire de brouiller les pistes...)

Vous aurez beau zapper sur toutes les chaînes qui vous rappellent le marasme de l’actualité , le nombre de malades ou bien de vaccinés.  Aucune ne saura vous donner le nombre exact de repas critiqués, de pots de yaourts délaissés avec  la cuillère sur le bord d’un bureau ou d’un canapé ou bien encore de draps  de bain humides, abandonnés en boule dans un coin, derrière  la porte... 

Pourquoi ? Parce que cela n’est pas intéressant. C’est juste du quotidien filant, passant,  inéluctablement.
Il n’empêche que les femmes qui ont eu leurs enfants dans les années 2000, celles qui n’ont pas vécu le bac ou pas vraiment, pas vécu les concours ou pas totalement, pas vécu les soirées trop arrosées miraculeusement ,  et bien ces femmes sont les heureuses victimes collatérales du confinement.

 

Dans quelques années, lorsque leurs enfants auront à faire face à des bébés tyranniques au sommeil capricieux, certaines   déclareront avec moquerie avoir survécu, non seulement à une pandémie, mais au confinement avec .... tenez vous bien..... leurs ado- les-cents.  Avouez que ce sera marrant! 

En attendant, le monde tousse sévèrement- Mais reconnaissons qu’en restant les mêmes,  nos jeunes ont ce talent de nous permettre de continuer la marche avec allant, dans notre quotidien passant, filant, inéluctablement.

 


 

Partager cet article
Repost0

Inutile d’effacer 2020

Publié le par mapie


 

Sans vouloir me précipiter dans le défaitisme, si tout se joue dans les 365 premiers jours... il y a fort à parier que cette année 2020 ne sera pas embauchée pour figurer dans le palmarès de nos plus belles années!

Inutile néanmoins d’essayer d’effacer le passé... certaines années sont plus... pourries que d’autres😢, voilà tout...

A tous ceux que nous n’avons pas assez vus cette année  
Sortez de votre terrier, l’hiver a trop duré! ( enfin avant...faites vous vacciner..)

A tous ceux qui nous ont quittés, votre non-présence n’induit pas votre absence.

Vous êtes dans nos coeurs et au coeur de nos vies aujourd’hui et demain, et pour cela je voudrais vous remercier, car on est moins seul sur le chemin.

 Chaque année vaut d’être vécue, et si 2020 fût plutôt  moisie, elle n’en demeure pas moins l’année qui nous permettra de vivre 2021. Alors je ne sais pas pour vous , mais moi, ça me laisse entrevoir une jolie lueur d’espoir!

(et puis... N’est ce pas l’année qui nous aura permis d’éradiquer un virus blond à grosse mèche et ses nombreux tweets? Tout de même !!! Ça compte ça!!!)

 

Donc essayons de ne pas trop la condamner cette fichue année, et appuyons nous sur elle pour entamer la nouvelle avec sagesse, responsabilité, et surtout bonne humeur et envie!

Belle année 2021 à tous!

Partager cet article
Repost0

ordre et chaos

Publié le par mapie



C’est si charmant un écureuil qui fait ses provisions avec application. Il cache ses noisettes à l’unité dans un petit trou de terre.. avec l’espoir de les retrouver quand le besoin s’en fera ressentir...sinon... sinon il devra faire sans... 

Dans le désordre de nos vies, joli chaos bien établi, se cachent souvent quelques trésors  qu'il nous faut perdre pour avancer..

L’écureuil a perdu sa noisette? Galère... mais cela laisse à l’arbuste une chance de pousser..

Ce qui doit être, impose souvent assez naturellement l'ordre des choses

Ordre et chaos . recto et verso , pile et face, ping et pong...

Enfin, là , il s'agirait plutôt de Tic et Tac...

 

Tu trouves que le noisetier met du temps à pousser? 

Je comprends, moi aussi je trouve que le temps est long et les jours actuels assez peu cléments...

 

Mais comme dirait le vieil écureuil, si on lui donnait la parole....

"Quand tu n'as plus de noisettes....en attendant,  mange donc des glands!" 

Évidemment, cela reste de la psychologie d’écureuil... mais cela a le mérite de nous rappeler que sous le tapis de feuilles humides et détrempées qui commence à s’amonceler, il y a de bonnes raisons d’imaginer quelques trésors pour les temps futurs... et ça... on en a tous besoin.. que l’on soit rongeur grimpeur  ou bien humain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

DIY... DIY .... Moi qui pensais que bricoler était un concept

Publié le par mapie

Vous connaissez l’histoire des trois petits cochons?  Le naf naf qui a bossé comme un dingue pour construire sa maison...

Il s'est claqué les doigts sous les parpaings mais c’était plus efficace que la maison en "sopalin et agraphes" de nif nif ou celle en "intissé" de  nouf nouf.

Quoi je divague?

Ce n'est pas vous qui avez cassé 4 aiguilles ou perdu vos derniers points d'acuité visuelle quelque part entre le fil et le chas!  J'ai même du rapprocher mes oreilles de mes joues, faute d’élastique suffisamment long dans la conception du projet... et tout cela pour respirer à travers  un triple voile de coton...  

DIY DIY... et moi qui pensais que bricoler n’était qu’un concept...

J’ai passé l'après-midi à faire ce truc !

Croyez en mon expérience, tout n'est pas dans le tuto! L'idée quand on veut choper le bestiaux, c'est "profiler" l'animal... Moi par exemple... depuis quelques jours, je me suis enfermée, je pense covid, je dors covid, je bois covid... je.respire ... heu non..  ça j'essaie d'éviter mais vous comprenez le principe!

Du coup, évidemment j'ai observé l'affreux,  je l’ai étudié de près. Il est très ... con... Avec sa couronne il se prend pour un nabab mais c’est bien son diadème qui fait qu’il s'emberlificote dans les mailles . Finalement, à le regarder  de près, il est clair que la maison en "moltonel épaisseur triple" de nif nif pourrait suffir ... à condition toutefois de bâtir un lotissement, car à la première averse, il faut déménager ...

Voili voilou...  Du coup, j'ai fait le prototype  "naf naf" ( celui où on se claque les doigts, les oreilles et l'acuité visuelle!) ...en taille  S M X  et même XXL  des fois que je prenne la grosse tête.  

Bon je vous laisse, parce que maintenant..j'ai un autre problème à résoudre....il ne faudrait pas oublier de gérer l'après.... Du coup là, il faut que je trouve un tuto sur "Comment reconstituer une chemise  à partir d'un masque de protection triple épaisseur..."

Souhaitez-moi bonne chance!

 

Partager cet article
Repost0

La terre est bleue

Publié le par mapie

Il fait beau,

Sur la plage les sternes improvisent un match ,

un bigorneau farceur s'est proclamé  « ballon ».

Sur un bout de trottoir, un chien promène son maitre

quelques enfants rêveurs prennent l’air à la fenêtre.
 

Il fait beau,

Sur le périphérique , un hérisson s’élance,

il traverse la grand voie en toute sécurité.

Il sera le premier à voir l’autre rive,  

le moment opportun s'est enfin présenté.

 

Dans la ville, le bourdonnement des bêtes a haussé son volume.

Dans les champs, les légumes poussent  "bio", s’entendent croitre  et profitent.

 

Il fait beau,

L’araignée se balance, elle étire son fil,

les vents lui sont cléments, la chasse sera bonne.


Dans les bois, le gibier se libère les pattes,

et les fourrés  s’agitent plus qu'à l’accoutumée. 
 

sur la banquise les ours, ont plié leur transat,

plus de bateaux de croisière à regarder passer...

 

La terre est monochrome.

Le ciel est bleu, la mer est bleue, les glaciers sont bleus...même nos rêves le sont... bleus.

 

Il fait beau,

Dans le jardin, un chat passe d'un pas tranquille,

il a la gueule chargée d’un campagnol grogui...


La fable parait si belle, qu'elle en est trop cruelle.

Ce réveil en "douceur".. est bien trop cher payé ...


 

 

 

 

Partager cet article
Repost0