Il n’y a pas photo

Publié le par mapie


 

Il faisait beau et frais et j’ai pris la photo.

Rien d’extraordinaire- et pourtant cette impression ténue que ce qui’il m’est tenu de regarder, mérite d’être apprécié beaucoup plus qu’il ne l’est.

Cet arbre colonisé par le gui est si beau.

Il nourrit les oiseaux et nous prête à penser que seule l’imperfection permet le lâcher prise, et qu’en soit, c’est un don de savoir accepter d’être parasité. Nul schéma n’est parfait.

Car il n’y a pas photo, si les  baies blanches nacrées ont altéré cet arbre, il domine les autres, et dresse ses pompons avec l’élégance de ceux qui participent à la diversité.

je sais ça fait cliché... mais... j’ai pris la photo et elle voulait parler.


 

 

 

 

 

 

 


 

Publié dans juste pour les mots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article